Partenaire des Banques populaires


Gilles LECOINTRE a un double profil de chef d’entreprise et d’Universitaire (à l’ESSEC et à la Faculté de PARIS OUEST-LA DEFENSE-NANTERRE). Tout au long de sa carrière il a cultivé cette double compétence qui lui a permis de toujours rester dans « l’économie réelle » (c’est-à-dire celle qu’on observe et mesure sur le terrain). Spécialiste du monde de la PME, il a écrit de nombreux livres économiques sur ce thème et a développé, en s’appuyant sur des milliers de cas d’entreprises observées, un modèle pratique d’évaluation, VALENTIN®. (Valentin comme valeur entrepreneuriale, ou cote d’amour des PME)




Parcours professionnel
Gilles LECOINTRE, Statisticien-économiste de formation (maîtrise économétrie Nanterre, ENSAE, Doctorat Dauphine), a commencé sa carrière à l’Université comme enseignant (à Assas et Nanterre) et chercheur au CNRS (dans l’équipe du professeur BABEAU où il côtoie Denis KESSLER).

Durant cette période il dirige une étude pour le compte du monde bancaire, puis une thèse de doctorat consacrée aux entreprises familiales (« Essai de typologie des entreprises familiales »).

Mais, préférant l’action à la recherche pure, il décide d’aller dans le secteur privé où il exerce des fonctions marketing et commerciales successivement dans :

- le domaine bancaire (Groupement des Caisses d’Epargne) de 1976 à 1978, comme chargé d’études financières et marketing
- l’industrie (MOORE PARAGON leader mondial de l’imprimerie en continu) de 1978 à 1983, en tant que responsable du service marketing, puis directeur du développement et des activités nouvelles
- la presse professionnelle (CEP Communication, groupe Havas) de 1983 à 1987 en tant que directeur commercial et marketing de la filiale presse industrielle et technologique.

En 1987, il rejoint le groupe familial d’édition juridique « LES PETITES AFFICHES » pour y diriger ses filiales (éditrices de magazines et prestataires de services) spécialisées respectivement dans la cession de commerces et de franchises en France et au Benelux (groupe ICF Commerces), et dans la transmission d’entreprises (ICF Entreprises) .Cela le conduit à créer en outre, un magazine spécialisé « REPRENEUR » et un cabinet de rapprochement acquéreurs-vendeurs « INTERCESSIO ».

En 2002, il écrit un livre intitulé « La transmission d’entreprise en pratique » qui se caractérise par l’examen de plusieurs centaines de cas réels de cessions d’entreprises. Ce livre est réédité 5 fois. Pratiquement simultanément, afin de prolonger ses travaux, il imagine et fonde avec le groupe ESSEC un « Institut de la Transmission d’entreprise » dans lequel il reprend une activité d’enseignement, crée un site complet d’information sur la cession des PME-PMI intercessio.net, et enfin un modèle d’évaluation original dénommé VALENTIN® sur ce site.
En 2005 il initie une nouvelle collection de livres « Etre patron aujourd’hui » dont il publie le premier de la série, intitulé « J’évalue mon entreprise ». Les ouvrages suivants déclinent toutes les fonctions de l’entreprise et sont rédigés par des professeurs et des professionnels.

En 2006 il fait paraître un nouveau livre, « La PME, l’entreprise de l’avenir ». Ce manifeste pour l’entreprise indépendante, à partir d’une enquête sur l’image des PME et de leur dirigeant auprès de 350 étudiants et de personnalités dont M. ROCARD, JP RAFFARIN, René RICOL...), montre la puissance économique considérable de ce type d’entreprises et leur spécificité en termes de management (décliné sous forme de 10 leçons).

En 2007 il enseigne la gestion des PME auprès des étudiants de l’ESSEC. Par ailleurs, en 2009 il souhaite promouvoir davantage les entreprises à capital familial en mettant en œuvre une activité d’enseignement, de partage du savoir et de recherches dans ce qu’il appelle « Les Universités de l’Economie PME »®. Dans ce cadre il publie « Le Grand Livre de l’Economie PME »®, recueil de toutes les recherches universitaires sur le sujet ; cet ouvrage unique sera publié pour une 3ème nouvelle édition en 2014.

En 2011 il publie un livre plus politique « Pour en finir avec l’emploi jetable » qui jette les bases du concept de la « sociale-économie ».

En 2012 il est nommé professeur associé de l’Université de Paris Ouest Nanterre, en outre pour y développer un mastère « Humanités et management ».

En 2014 , il dirige la 3ème édition du Grand Livre de l’Economie PME qui réunit une centaine d’auteurs enseignants-chercheurs français et étrangers et crée à cette occasion le 1er site internet de recherches internationales sur les PME. En 2015 un accord de partenariat avec le groupe Banques Populaires (BPCE) est mis en place sur le modèle VALENTIN® qui devient un outil de référence de la Banque . Cet accord prévoit en outre des échanges de données pour mettre à jour le modèle.