Résultats de l'analyse VALENTIN©

ATE

Commerce de voitures et de véhicules automobiles légers

Quelques précisions avant de commencer

Le présent document confidentiel, ci-après « valorisation contextuelle », a pour objet la valorisation contextuelle de votre société (ci-après « la Société »). Le système d’évaluation VALENTIN a été utilisé par l’utilisateur dans le cadre d’une aide à la valorisation de la Société.

Cette valorisation contextuelle a été rédigée à partir d’informations publiques et d’informations fournies par les utilisateurs, ainsi que sur des sources bibliographiques réputées fiables. Les informations contenues dans cette valorisation contextuelle n’ont pas fait l’objet d’une vérification indépendante de la part d’INTERCESSIO.
Malgré toute la diligence mise en œuvre dans l’exécution de sa mission, INTERCESSIO ne garantit pas l’exactitude formelle et le caractère exhaustif des informations figurant dans cette valorisation contextuelle. En conséquence, la responsabilité d’INTERCESSIO ainsi que celle de ses salariés, dirigeants et mandataires sociaux ne saurait en aucun cas être recherchée à raison du contenu de la valorisation contextuelle.

Concernant les éléments prévisionnels ou les perspectives affichées pour la Société dans cette valorisation contextuelle et en raison des incertitudes inhérentes à toute information relative au futur, certaines hypothèses peuvent ne pas se vérifier et des événements non anticipés peuvent se produire. De même, les options ou préconisations présentées dans cette valorisation contextuelle nécessitent des vérifications notamment d’ordre juridique et fiscal qui ne relèvent pas de la mission d’INTERCESSIO. Des différences importantes peuvent donc survenir entre les prévisions ou les préconisations et les réalisations. INTERCESSIO n’accepte aucune responsabilité en ce qui concerne l’exactitude des données prévisionnelles ou la réalisation des options ou préconisations.

Les informations contenues dans cette valorisation contextuelle sont strictement confidentielles. Ce document est destiné uniquement aux Actionnaires de la Société, lesquels s’engagent à limiter strictement la divulgation de cette valorisation contextuelle aux seules personnes auxquelles il est nécessaire de la divulguer dans le cadre des discussions relatives à la mission d’INTERCESSIO.

 

Principes généraux de l'évaluation d'une PME

La valorisation d’une société est un travail d’analyse indispensable avant une opération de cession ou d’acquisition. Ce travail est un préalable aux négociations sur le prix de vente et permet au cédant / à l’acquéreur de disposer d’un ordre de prix / fourchette de prix établit sur des éléments objectifs.

Ce prix raisonnable n’intègre pas forcément la valeur stratégique que peut revêtir une cible pour un acteur industriel. Ce dernier est capable, en effet, de payer des multiples beaucoup plus élevés que la norme. Ce dernier point peut s’expliquer par la volonté d’absorber un concurrent, d’acquérir une technologie clé, de gagner des parts de marché, etc.

Ces éléments qualitatifs et stratégiques constituent les composantes du prix de vente final sur lequel a / peut avoir lieu une négociation. La valorisation contextuelle sert donc de point de départ à cette négociation en proposant un prix de vente basé sur des éléments objectifs.

Dans le cadre d’une valorisation, la seule utilisation des données financières brutes n’est pas toujours suffisante. Il convient d’analyser ces données et, le cas échéant, de les retraiter afin de se rapprocher d’éléments normatifs.

Les 3 piliers de la demande

CONFRONTER LA THÉORIE À LA RÉALITÉ

NE PAS SE CONTENTER DE L’ÉTUDE DES BILANS

Redonner aux dirigeants la maîtrise de leur évaluation

La Méthode Valentin & la valeur marchande de votre Entreprise

Gilles Lecointre est un statisticien et économiste de formation ainsi qu’un acteur leader dans la cession des PME en France. 
Il est aussi l’ancien éditeur du magazine Repreneur et co-fondateur de « L’Institut de la Transmission d’entreprise » ainsi que de la « Coteargus des entreprises » en partenariat avec le Groupe ESSEC. 
Enfin, suite à l’intérêt suscité par son approche de la valorisation d’entreprise et son modèle VALENTIN, il propose un nouvel ouvrage entièrement dédié à la valeur de marché des entreprises

Valentin® s’appuie sur l’observation statistique de plusieurs centaines de transactions répertoriées. Le modèle VALENTIN® détermine une fourchette de valorisations possibles au vu des données saisies dans le modèle. La méthode VALENTIN (Valeur Entrepreneuriale) vous propose un modèle d’estimation, simple, concret, fondé sur l’observation de transactions réelles.

Valentin® ne se fonde pas seulement sur la performance financière mais également sur une évaluation de la qualité du fonds de commerce, de la clientèle et du potentiel de développement de la société. L’originalité de cette approche réside dans l’intégration de la notion de « fonds de commerce », seule capable de mettre en évidence la valeur qualitative, ce que l’auteur appelle aussi les racines, le « génome » de l’entreprise. Cette notion est rendue très accessible par la simplicité des critères proposés et leur appréciation sous la forme d’une notation de 0 à 20.

Votre analyse VALENTIN©

I/ Evaluation de la qualité du fonds de commerce

Quel est le chiffre d'affaires hors taxes de l'entreprise ?

1 K€

Quel est le résultat d'exploitation moyen ("normatif") de l'entreprise ?

1 K€

Quel est son résultat moyen après IS ?

1 K€

Quels sont les amortissements moyens pratiqués par an ?

1 K€

Quelle est la capacité d'autofinancement moyenne ?

1 K€

Quelle est la situation nette (capitaux propres) de l'entreprise ?

1 K€

Quel est le montant de la trésorerie placée ?

1 K€

Quel est le montant de la trésorerie disponible ?

1 K€

Quel est le montant total du bilan total actif ou total passif ?

11 K€

II/ Evaluation de la clientèle

L'entreprise dispose-t-elle de marque(s) propre(s) ?

Oui

L'entreprise détient-elle des brevet(s), licence(s), droit(s) de distribution exclusif, une qualification ISO 9000 ?

Oui

Le produit et le marché principal sur lequel opère l'entreprise correspondent-ils à ce que l'on appelle une "niche" ?

Oui

L'entreprise est-elle essentiellement un sous-traitant ?

Oui

Quel est le degré de standardisation des produits ou services principaux vendus par l'entreprise ?

Chaque client a son propre produit sur mesure

Comment peut-on situer la technicité (la complexité des produits ou des services que l'entreprise commercialise) ?

Sans grande complexité

Quelle est la dépendance du client en cas de rupture de livraison ?

Un client peut attendre mais pas très longtemps

Quelle est la fréquence moyenne d’achat d’un client ?

Plusieurs fois par an

Quel est le budget moyen de communication de l’entreprise ?

De 10 à 15% du CA

Quel est le type de réseau commercial de l’entreprise ?

La force commerciale est intégrée, avec des vendeurs salariés

Comment se fait le contact client ?

A distance mais personnalisée (type VPC)

Comment peut-on apprécier le « savoir-faire » de l’entreprise ?

Normal, ni plus ni moins que la plupart des concurrents

Quel est le degré de concentration de la clientèle par rapport au chiffre d'affaires ?

Aucun client ne représente individuellement plus de 10% du CA

Quel est le degré de fidélité des clients ?

Les clients renouvellent rarement leur commande

Quel est le nombre global de clients actifs ?

De 10 à 100 clients

Quelle est l’élasticité-prix ?

Il y a un risque de perte clients pour une différence de prix de 5% à 10%

Quelle est la force d’attraction de la concurrence sur la clientèle ?

La concurrence a une prise très faible sur les clients

Quel est le nombre de concurrents réguliers sur la zone de chalandise de l'entreprise ?

De 10 à 100

Quels sont les concurrents les plus gênants ?

Des entreprises de même taille

III/ Evaluation du potentiel de développement

Comment a évolué le chiffre d'affaires depuis 3 ans ?

Globalement stagné

Quelle est aujourd’hui la zone géographique d’influence de l’entreprise ?

Régionale

Comment peut-on apprécier le potentiel de développement de l’entreprise ?

Élevé par rapport à la situation actuelle (10% à 20% par an)

Quelle est la tendance générale du marché sur lequel opère l’entreprise?

Croissance rapide

Quel est le type d'organisation dominant dans l'entreprise ?

Organisation de type autocratique où tout passe par le dirigeant

Quel est le risque de fuite des hommes clés ?

Il n’y a pas d’hommes clés

De façon générale, quel est le niveau de qualification du personnel de l'entreprise ?

Peu qualifié

Quel est le niveau de difficulté à trouver, recruter, remplacer du personnel ?

Difficile

Dans l'ensemble, comment qualifier le climat social ?

Excellent

IV/ Estimation du prix de marché de votre entreprise

Note de fonds de commerce :​ 9.1/20

Pourcentage d'entreprises ayant reçu une note inférieure : 53%

Pourcentage d'entreprises ayant reçu une note supérieure : 47%

Prix de marché moyen de l'entreprise :​ 50 K€

Il ressort avec une probabilité supérieure à 90% que le prix de marché de votre entreprise
se situe dans une fourchette comprise entre :

30.000 €

et

40.000 €